Depuis maintenant une année GOOGLE préconise la sécurité sur les sites web, e-commerce bien sur, mais aussi sur les autres sites. Depuis janvier 2017 la politique de Google tends a pénaliser les sites non sécurisés (Hausse du taux de rebond, référencement plus faible…). Il convient donc de passer au plus vite en HTTPS

Depuis la fin de l’année 2017 la nouvelle version de GOOGLE CHROME (V62) avertit désormais tous les utilisateurs si un site n’est pas sécurisé via le protocole HTTPS ! Pour cela un message lié à un TRIANGLE ROUGE situé dans la barre d’adresse avec l’indication « Site non sécurisé, ne transmettez pas vos données….etc..)

Outre le fait que ce message ne va pas rassurer l’internaute, qui bien sur ne remplira pas vos formulaires de demande, ne donnera pas d’infos personnelles pour les newsletter ou autres opération marketing, Google est bien déterminé à favoriser les référencement, les cotations et à notifier tous les site non « HTTPS » comme non sécurisé en 2018.

De plus ces message d’alerte diminue fortement la crédibilité du site web pour les internautes.

Ces prérogatives amènent a penser que les analyses des visites des sites non sécurisés vont montrer que le taux de rebond (le taux de rebond indique le nombre de visiteurs qui arrive sur une page et la quitte directement, sans autre navigation) va fortement augmenter, ainsi qu’une perte de trafic.

C’est quoi le HTTPS :

Dans le HTTPS, ou le S est ajouté au protocole connu et en place (HTTP), une couche de sécurité est ajouté entre le serveur et l’internaute. Cette sécurité est assuré par l’installation d’un certificat SSL, certificat installé sur votre serveur. Ce procédé permet de crypter les informations transmises entre le serveur et l’internaute, et vice versa. Ainsi l’ensemble des données échangées est sécurisé.

L’installation d’un certificat SSL est devenue indispensable.

source : Google et divers articles spécialisés

Contact : lacom@lacom.fr

02.96.47.08.79